JPP Neuf de Coeur

Avec quelques incertitudes sur la météo et la récupération du moment, je ne me décide à participer à la JPP Neuf de Coeur que quelques jours avant. La montée chrono de la veille fut difficile mais ce sera l’occasion d’enchaîner les efforts sur une épreuve inédite pour moi, bien que je connaisse la plupart des cols proposés. Ramaz, Encrenaz, Joux Verte, Joux-Plane et les Carroz pour finir : c’est du très costaud, il faudra en garder pour bien finir. Garé à l’arrivée aux Carroz d’Arâches, l’air est frais et la route sèche pour descendre jusqu’au départ de Cluses, mais à une heure du départ les nuages noirs s’accumulent sur les montagnes environnantes.

Continuer la lecture

Alsacienne

Après les orages du Galibier il y a une semaine la canicule s’invite ce week-end dans les Vosges, contraignant l’organisateur à annuler le grand parcours « Indomptable » de l’Alsacienne. Je m’aligne donc sur le parcours « Intrépide », offrant tout de même 125 km et 3700 m de dénivelé… Très peu de plat donc, la durée de course sera similaire à la Morzine donc je choisis l’attaque dès la première difficulté 🙂 Si une bonne partie du peloton cyclosportif roule en Oisans sur la Vaujany, je retrouve quelques connaissances aux premières loges du sas de départ : Maxime Galletti, Hervé Gebel, Jocelyn Verdenal… On discute tranquillement en attendant le départ à l’ombre de la forêt d’Uffholz, il fait déjà plus de 20°C.

Continuer la lecture

Supergranfondo Izoard

Après un vendredi plutôt ensoleillé, ce sont malheureusement des trombes d’eau qui nous réveillent samedi matin à Briançon, à l’heure du petit-déjeuner. Avec un aller/retour prévu à Valloire dès 7h30 et deux passages au sommet du Galibier, j’hésite à prendre le départ et scrute fréquemment ciel et prévisions météo… Qui ne sont guère encourageants. Même ressenti chez mes collègues Nicolas Raybaud et Sylvain Clavel : 200 km et trois cols à plus de 2300 m dans ces conditions ce n’est pas raisonnable d’autant que le ciel se découvre franchement sur l’Izoard, la boucle du petit parcours. Celui-ci partant à 10h30 on aura bien plus chaud : banco, on lâchera les watts sur le petit parcours. Le temps de prendre un café, d’avaler un riz au lait en attendant le départ (le petit-déjeuner de 5h30 étant déjà loin 😛 ) le soleil sort généreusement et la route sèche : parfait.

Continuer la lecture