Prix ONelec de Rammersmatt

Après une expérience réussie l’an passé en Pass’Cyclisme, je profite de quelques jours en famille pour participer au Prix ONelec de Rammersmatt, en 2/3/J. La course comprend deux tours supplémentaires soit 105 km au total pour un dénivelé dépassant les 2000 m. Une belle épreuve organisée depuis près de 50 ans par l’Amicale Cyclisme Thann, à laquelle j’avais participé pour la première fois en 1997 chez les minimes 🙂 Cela ne nous rajeunit pas et en prenant mon dossard je retrouve avec plaisir l’ambiance des courses de village avec l’odeur des hot-dogs, la buvette… d’autant que le temps est idéal : soleil, 20°C, peu de vent. Ca change !

Continuer la lecture

Critérium du Ballon d’Alsace

Absent en 2017, je suis de retour à Belfort pour le Critérium du Ballon d’Alsace ; ma deuxième course FFC de l’année. Malgré une météo optimale il y a peu d’engagés : moins d’une centaine au total répartis entre 2/3/J/PCO (une soixantaine de coureurs) et Pass’Cyclisme (une trentaine). Pendant l’échauffement je discute avec Alban qui fait sa première course de l’année en Pass’Cyclisme ; détendus nous nous mettons en grille pour le départ fictif où je reconnais quelques-uns de mes adversaires en 2ème catégorie.

Continuer la lecture

Prix du Muguet de Rammersmatt

De passage chez mes parents à l’occasion du mariage de ma soeur, l’occasion est belle de (re)courir en Alsace sur une épreuve à laquelle je participais en minimes/cadets… soit il y a 20 ans 🙂 Légère nostalgie au moment d’épingler le dossard, avant de se concentrer sur les gestes habituels : la pression dans les pneus, l’huile camphrée… car si la météo restera sèche, le départ en descente par 5°C risque d’être pour le moins rafraîchissant. Nous sommes une bonne soixantaine d’engagés en Pass’Cyclisme (D1/D2), forcément je ne connais pas grand monde et le premier tour servira de round d’observation pour évaluer les difficultés et forces en présence. 5 tours de 15 km sont proposés avec une côte plutôt roulante (Roderen) et une autre plus décisive pour arriver à Rammersmatt. Environ 300 m de dénivelé à chaque tour, avec du vent défavorable dans les rares parties plates : les plus forts devraient se dégager assez rapidement.

Continuer la lecture