Ariégeoise

Deux ans après la Lapébie, je reviens dans les Pyrénées pour terminer un mois de juin particulièrement montagneux. Aujourd’hui c’est à Tarascon-sur-Ariège que ça se passe, au départ d’une épreuve réputée et populaire : l’Ariégeoise. Plus de 5000 engagés sur les différents parcours proposés, l’organisation est imposante et rodée sous une météo annoncée très chaude. Le parcours XXL propose quelques cols méconnus mais très pentus, sur des petites routes et des descentes compliquées à gérer avec en point d’orgue l’ogre local : le plateau de Beille qui n’a rien à envier à l’Alpe d’Huez, bien au contraire 🙂 En première ligne dans le sas prioritaire je ne reconnais personne à part Sébastien Pillon (habitué aux places d’honneur sur cette épreuve) et Simon Carr (récent vainqueur de la grimpée du plateau de Beille), tous deux interviewés par le speaker.

Lire la suite

Supergranfondo Galibier Izoard

Reprenant le parcours de l’ancienne Louison Bobet (sans la redescente sur Valloire), le Supergranfondo Galibier Izoard constitue l’un des plus gros morceaux de la saison. Avec 180 km et trois cols hors catégorie à plus de 2300 m il faudra être costaud physiquement et mentalement pour franchir sans encombre ces montagnes, ainsi que d’interminables vallées haut-alpines. A 7h30 le soleil nous caresse de ses premiers rayons, mais il ne fait pas chaud au départ (5°C). Heureusement la météo promet d’être optimale pour les 600 engagés ; je patiente tranquillement dans le sas prioritaire en compagnie de David De Vecchi, Frédéric Ostian, Stefano Sala, Cédric Richard, Paul-Emile Lorthioir… et tant d’autres amoureux de la montagne. Un dernier briefing de course sur le respect de la nature et du code la route ; nous voilà partis pour une longue aventure.

Lire la suite

Morzine Haut Chablais

C’est à la fois confiant en ma condition physique et avec une pointe d’appréhension que je reviens à Morzine ce matin, épreuve du Grand Trophée à laquelle je suis fidèle depuis 2010. Mon abandon l’an passé (malade) dès le premier col m’avait marqué ; j’ai à coeur de me rattraper cette année avec une forme optimale. La météo est favorable : fraîcheur puis soleil devraient nous accompagner durant les 155 km prévus et les orages nous laisser tranquilles. Détendu avec Gilles Foucault je retrouve mes collègues cyclosportifs dans le sas de départ : Jean-Francis Pessey, Nicolas Roux, William Turnes, Frédéric Ostian, Nicolas Raybaud, Jean-Luc Chavanon… j’en oublie 🙂 Manchettes et coupe-vent suffisent au soleil levant, à 8h00 le départ est donné direction le lac de Montriond, puis le col de Joux-Verte.

Lire la suite